Alliance patrimoine-emploi : Le patrimoine au service du développement économique de la Wallonie

En prélude du salon Batibouw, Maxime PREVOT, Ministre wallon du Patrimoine, présente l’Alliance patrimoine-emploi, véritable plan d’action visant à faire du patrimoine un levier pour le secteur de la construction tout en veillant à l’amélioration de la qualité sur les chantiers patrimoniaux. En collaboration avec les acteurs du secteur et l’ensemble des autorités concernées, ce plan propose plusieurs mesures concrètes avec, comme objectifs : encourager la formation d’une main d’œuvre qualifiée, lutter contre le dumping social et dégager de nouveaux vecteurs de financement pour le Patrimoine.

C’est la Confédération Construction Wallonne (CCW) elle-même qui le souligne, le patrimoine est le secteur de la construction qui crée le plus d’emplois directs et indirects par million d’euros investi. Face à l’importance que représente le patrimoine pour le développement économique de la Wallonie, Maxime PREVOT, Ministre wallon du Patrimoine, propose un plan d’action cohérent et transversal, impliquant un large panel d’associations, organisations, institutions et administrations actives dans les secteurs de la construction, de la formation, du fundraising, de la fiscalité et du patrimoine. Cette large concertation a débouché sur la mise au point de l’Alliance patrimoine-emploi, véritable plan d’action reposant sur trois axes stratégiques et 14 mesures concrètes :

1.    La formation

La restauration des monuments anciens requière un savoir-faire et des compétences spécifiques qu’il convient de développer dans une optique d’excellence.

 

  • Appel à projet +16

 

Les élèves de l’enseignement qualifiant pourront s’inscrire dans un projet de restauration en partenariat avec la commune et une entreprise-marraine.

 

  • Formation longue en maçonnerie

 

Formation en alternance d’une année pour parfaire le savoir-faire des maçons au niveau des techniques spécifiques de maçonnerie propre au patrimoine.

 

  • Formation de gestionnaire de chantier

 

Cette formation est destinée aux gestionnaires de chantier afin de leur donner les bases pour comprendre les spécificités techniques et administratives propres aux chantiers patrimoniaux.

2.    L’accessibilité aux marchés publics

Il s’agit de relever le niveau d’exigence des interventions sur les chantiers de restauration, tant sur le plan du management que de la technique.

 

  • Définition de clauses administratives type patrimoine

 

Uniformisation des critères de sélection et d’attribution au sein du cahier spécial de charges type CCTB 2022

 

  • Définition de clauses techniques type patrimoine

 

Homogénéisation des clauses techniques au sein du CCTB 2022 

 

  • Construction Quality (CQ) patrimoine

 

Définition d’un label de qualité validant les compétences de l’entreprise, à la fois en matière de management mais également en matière de compétences techniques

 

  • Agrément des experts du patrimoine

 

Reconnaissance de la maîtrise spécifique des auteurs de projets en matière de patrimoine

3.    Le financement

Jusqu’à présent, la préservation du patrimoine repose principalement sur du financement public, assuré par le niveau régional. Il n’existe pas encore, hormis quelques initiatives isolées, de véritable mode de financement alternatif qui lui est destiné. L’ambition est de diversifier ces modes pour permettre de soutenir davantage les entreprises locales et valoriser le patrimoine wallon. Certaines des mesures constituent des leviers fiscaux, régionaux ou dépendants d’autres niveaux de pouvoirs, à mettre en œuvre à la suite de discussions en cours avec la Fédération Wallonie-Bruxelles et le Gouvernement fédéral.

 

  • Mécénat d’entreprise et Tax shelter

 

Une réflexion est engagée autour de la déductibilité fiscale du mécénat d’entreprise dans le domaine de la culture et du patrimoine ainsi que pour étendre le principe de la Tax shelter à ces secteurs.

 

  • Droits de succession et de donation

 

L’exemption est examinée pour le proposer aux propriétaires particuliers de biens classés à condition que les sommes ainsi économisées soient réinvesties dans la restauration de leur bien.

 

  • Libéralités

 

Il s’agit d’offrir un soutien pour la récolte de fonds destinés à la restauration de biens classés au travers d’une plateforme collaborative et d’une expertise en matière de montage de projet de fundraising.

 

  • Niches

Que ce soit l’entreprise qui souhaite se doter d’un siège social au caractère particulier ou l’investisseur institutionnel ou privé à la recherche d’un bien exceptionnel, tous pourront faire appel à un catalogue croisant les besoins en la matière avec les biens disponibles sur le marché.

 

Le Ministre Maxime PREVOT se réjouit d’avoir pu fédérer l’ensemble des acteurs autour d’un même plan d’action qui va à la fois redonner de l’oxygène au secteur de la construction et améliorer la qualité des interventions de restauration sur les biens classés, renforçant par là le développement et le redressement de l’économie wallonne.

Il tient également à remercier les Ministres du Gouvernement wallon et du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles :

 

 

  • le Ministre wallon de l’Economie et de l’Enseignement supérieur, Monsieur Jean-Claude Marcourt ;
  • le Ministre wallon du Logement, Monsieur Paul Furlan ;
  • la Ministre wallonne de l’Emploi et de la Formation, Madame Eliane Tillieux ;
  • le Ministre wallon du Budget, Monsieur Christophe Lacroix ;
  • la Ministre francophone de l’Enseignement et de la Culture, Madame Joëlle Milquet ;

 

Ainsi que les organisations suivantes :

  • l’Association des Demeures Historiques et Jardins ;
  • le Belgian Construction Certification Association ;
  • la Confédération Construction Wallonne ;
  • le Centre d’ingénierie touristique de Wallonie ;
  • la Direction générale de l’Enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • le Fonds Formation Construction ;
  • la Fondation Roi Baudouin ;
  • la Fondation rurale de Wallonie ;
  • le Forem ;
  • l’IFAPME ;
  • l’Insitut du Patrimoine wallon et son Centre des métiers du patrimoine ;
  • l’Ordre des Architectes ;
  • l’asbl Qualité Village Wallonie ;
  • l’asbl Prométhéa ;
  • le Département Patrimoine du Service public de Wallonie ;
  • la Direction générale de la Fiscalité du Service public de Wallonie ;
  • la Direction des Monuments et Sites  du Service public régional de Bruxelles ; l’Union wallonne des architectes ;
  • l’Université de Liège et son Tax Institute.

 

-------

Contact Presse : Audrey Jacquiez – Porte-parole du Ministre Maxime PREVOT – 0497/161.861